Taille du texte
DMI/Vaux

DMI/Vaux

Entreprise DMI / Vaux

Entreprise emblématique pour le bassin d’emploi de Montluçon, BREA SA puis BREALU et maintenant DMI (Diversified Machine Inc .) à VAUX dernièrement reprise par un fonds d’investisseurs américains « Platinium Equality » connait une nouvelle fois de graves difficultés financières compte tenu de la crise économique qui perdure dans le secteur de l’industrie automobile.

Le plan industriel préconisé par les repreneurs de la société Bréalu est remis en cause par ce groupe d’investisseurs qui aujourd’hui ne souhaite pas se maintenir dans l’entreprise et a déposé une demande de procédure de mise en redressement judiciaire de la société DMI/Vaux.

En audience du 25 juin 2012, le tribunal de commerce de Montluçon a placé la fonderie de Vaux en redressement judiciaire pour une période de 6 mois. Le problème de la trésorerie reste posé, l’actuel propriétaire ne s’étant engagé que sur une période de 3 mois.

En l’absence d’un éventuel repreneur, après la suppression de 111 emplois lors de la cession de Bréalu, c’est maintenant les 171 emplois salariés restants qui sont directement menacés de disparaître définitivement.

Nous sommes une nouvelle fois confrontés à un drame humain et économique insupportable devant la disparition des emplois industriels de notre région montluçonnaise. J’ai reçu les membres du comité d’entreprise et interpellé Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement Productif sur ce douloureux dossier. Dans les jours prochains, une concertation de tous les acteurs locaux se réunira avec le nouveau commissaire au redressement productif, afin que des solutions soient trouvées pour conserver les 171 emplois salariés.